École de Biologie Industrielle

CTI

En savoir plus ?

découvrir

Témoignages étudiants en mobilité

Au sein de notre école d’ingénieurs en biologie, nos étudiants parcourent le monde à travers :

  • un stage obligatoire en entreprise ou université d’au moins deux mois
  • un séjour obligatoire d’un mois avec rédaction d’un rapport d’étonnement
  • un ou deux semestres d’étude dans une université étrangère
  • une année de césure possible pour voyager et vivre ses rêves

Découvrir une autre culture

L’immersion dans un pays, loin de son entourage français, est la clé de progression importante qui amène au ‘Niveau Courant’ avec succès. Mais l’atout majeure d’un séjour à l’internationale, est la découverte d’une nouvelle culture avec ses traditions, sa nourriture. Et si on voyage tout au long de son séjour, on sera subjugué par des paysages magnifiques.

Oriane Georges, diplômée en 2017

J’ai effectué ma 1e année de cycle ingénieur biologie en Thaïlande ; mes premiers pas, mais pas mes derniers, en Asie… Cette année a complétement changé ma vision du monde : j’y ai appris l’anglais, une nouvelle culture, découvert un nouveau continent. Je suis rentrée avec le virus du voyage. Après ma 2e année de cycle ingénieur, je suis partie en année de césure pour voyager en Amérique du Sud, en Océanie et en faisant un petit détour par l’Asie. Ma dernière année à l’EBI, j’ai fait mon stage de fin d’études au Laos. J’ai gagné en confiance en moi, en autonomie, en patience et en adaptabilité grâce à mes expéditions.

Claire Jaboulet, diplômée en 2023

L’université a mis en place un programme de buddies : chaque étudiant étranger est mis en relation avec un étudiant coréen. Il doit écrire un rapport pour raconter ce que vous avez fait ensemble. J’ai beaucoup apprécié ce programme parce que ça m’a permis de me faire ma 1ère amie coréenne.

L’université a aussi un programme qui permet aux étudiants étrangers de donner des cours de ‘Conversation en anglais’ à des étudiants coréens. Cela nous permet de gagner un peu d’argent et aussi de rencontrer des coréens. L’ambiance est très amicale puisqu’on peut organiser les sessions quand et où on veut.

Elise Hamel et Noémie Belthé, diplômées en 2023

À Séville, la vie va à 100 à l’heure. C’est une ville magnifique, très riche d’histoire, de culture et d’architecture. Les Sévillans sont très accueillants mais surtout très fêtards ! L’université est immense, avec de grands espaces verts qui en font un lieu des plus agréables. La région d’Andalousie est culturellement riche et regorge d’endroits magiques à visiter.

Nous avons créé de vrais liens d’amitié avec des Erasmus de toute l’Europe : Allemands, Italiens, Belges, en plus des Sévillans bien sûr ! Nous parlons donc beaucoup Espagnol ET ANGLAIS. Nous ne regrettons pas du tout d’être parties, c’est certainement la plus belle expérience de notre vie.

Auriane Feret, diplômée en 2022

Cette année passée en Australie aura été incroyable et inoubliable. J’y ai tout d’abord découvert la vie en totale autonomie, (très) loin de mes proches. Cela peut paraître effrayant mais c’est une expérience riche en apprentissages et qui m’a réellement permis de grandir. J’ai pu découvrir une autre culture, une autre façon d’enseigner, de travailler, et surtout une autre mentalité, les Australiens étant d’une grande générosité et abordant la vie de manière plus détendue ! Pour finir ce pays m’a époustouflé de par la richesse de ses paysages, de sa faune et de son climat si agréable tout au long de l’année (minimum 12°C en hiver). J’ai pu y faire un grand nombre de voyages et explorations en tout genre qui m’ont tous plus enchantés les uns que les autres !

Mathis Mei, diplômé en 2022

J’ai eu la chance de pouvoir partir en 1re année du cycle ingénieur biologie à l’université de Mahidol en Thaïlande et c’était la plus belle année de ma vie.

Je conseille à tous les étudiants du cycle préparatoire de se donner les moyens de réaliser un départ académique à l’étranger, vous en sortirez plus autonomes et avec des souvenirs que vous n’oublierez jamais !